Centre rouge Autralien

Me voilà arrivé au beau milieu du désert Australien dans un petit aéroport situé à 30 km d’Uluru.
J’ai deux heures d’avance sur l’heure de rendez-vous avec le bus-trip organisé. Un tour de trois jours pour visiter trois parcs nationaux : Uluru, Olgas et Kings Canyon.

 

IMG_4172

 

Pour ce premier jour, nous nous rendons à Uluru, pour visiter le petit musée autochtone des aborigènes. Cela permet d’en apprendre un peu plus sur leur histoire leurs et leurs richesses culturelles comme l’art.
Ensuite, nous nous rendons au pied de ce rocher sacré pour s’y promener. Notre guide nous arrêtera à plusieurs reprises pour nous donner quelques anecdotes sur les lieux. Pour les aborigènes, Uluru est LE site sacré. C’est la base de leurs origines. Un site qui remonte à des milliers d’années.

« Grimper ou ne pas grimper sur le rocher ? C’est la question que tous les touristes se posent en arrivant. Le chemin étant fermé pour cause de météo la question ne s’est pas imposé pour nous. Mais quand le guide nous explique que grimper le rocher c’est comme si tu montais debout sur l’autel de l’église ou si tu entrais à la mosquée avec tes chaussures, et bien tu te dis que la question ne devrait pas être posée et que l’on ne devrait même pas avoir le choix de grimper ou non. Une question de respect… »

La journée est passée vite, nous prenons donc un petit peu de recul sur le rocher pour assister au coucher du soleil. Avec un ciel bien gris toute la journée, on ne pensait pas avoir la chance d’assister au spectacle. Finalement, les nuages ont laissé une ouverture pour que le soleil nourrisse le rocher de ses rayons qui de minute en minute fait changer la couleur du rocher et de la végétation environnante.

Nous dormirons ensuite à la belle étoile dans un «swag», une sorte de sac-matelas qui permet de dormir à la belle étoile. Une invention australienne .

 

IMG_4392

 

Le lendemain matin nous nous réveillons très tôt pour voir le lever du soleil sur Uluru. Le ciel est un peu plus dégagé, malgré le réveil difficile, le temps s’arrête pendant quelques instants.

 

IMG_4519

 

Ensuite, nous nous rendons au parc national des Olgas. Situé à 30 km d’Uluru, ce site sacré contient la même roche rouge. D’immenses collines de roche se sont formées. Un paysage qui ne laisse pas indifférent. Nous ferons une petite randonnée de 2 h 30.

Le reste de la journée sera consacré à la route pour se rendre à 40 minutes de Kings Canyon que nous visiterons le lendemain. Nous nous arrêterons en chemin pour observer le Mt Connor surnommé « Fouluru », car certain touriste vienne ici pensant voir Uluru, prennent une photo et font demi-tour.
Le soir, nous posons notre campement autour un feu immense sur lequel nous avons fait cuire notre repas.
Une courte nuit s’annonce sous les étoiles.

 

IMG_4716

 

Troisièmes et derniers jours. Réveillé encore plus tôt que la veille, nous faisons route vers Kings Canyon. 40 minutes de bus pour arriver au site puis 1 h de marche avec les lampes torches pour atteindre le point de vue depuis lequel nous verrons un magnifique lever de soleil. Une fois le jour levé, nous continuons notre randonnée autour de ce site incroyable.

Le reste de la journée sera la longue route du retour à Alice Springs. Nous nous arrêterons en chemin à une ferme de chameaux. Ceux qui le souhaitent peuvent ainsi monter sur les pauvres chameaux qui enchaine des aller-retour sur 50 mètres à longueur de journée…

Ce fut trois jours bien remplis, avec de longues heures de route en ligne droite, mais avec des levés et couché du soleil magnifique sur ces différents parcs ainsi que ces petites randonnées agréables malgré la chaleur et surtout les mouches qui viennent par dizaines sur ta tête, à longueur de journée.

Je suis donc arrivée à Alice Springs où je resterais pour deux nuits avant de faire les 1500 kilomètres qui me séparent de Darwin.

 

IMG_4764

 

Je ferais la route en trois jours d’auto-stop en m’arrêtant la première nuit au Marble Devils. La deuxième je la passerais à Katherine pansant passer le jour suivant dans les gorges de Katherine national park, mais le prix étant beaucoup trop élevé j’ai fait le choix de continuer ma route le lendemain pour me rendre directement à Darwin et essayer de trouver rapidement des voyageurs avec qui aller visiter les parcs nationaux du Kakadu et de Litchfield…

 

 

 

Publié dans Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>