De Tonlé Sap à Vientiane

Mission humanitaire finie, je profiterais du samedi pour aller au lac Tonlé Sap, accompagnée de Franck (autre bénévole de l’école). Le Tonlé Sap habite plusieurs villages flottant donc 3 plus ou moins proche de Siem Reap.

 

IMG_2638

 

Le plus proche est aujourd’hui ultra touristique, le deuxième suit le même chemin c’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre à Kompong Khleang, le troisième village situé à environ 60 km. Il est aussi le plus grand.
Nous pensions louer un scooter puis après négociation avec Kosorl (créateur de l’ONG) il nous prêtera le sien pour la journée.
Nous arrivons donc au début du village, un seul chemin bordé par les maisons sur pilotis. Le lieu est pour le coup très local, exempt de touristes.

 

IMG_2762

 

Les maisons sont des constructions assez impressionnantes tout en bois. La communauté vie presque uniquement de la pêche, mais pour le moment la saison des pluies montre juste le bout de son nez, c’est pourquoi nous pouvons rouler sur ce chemin sur plusieurs centaines de mètres voir kilomètre. Après la première partie du village, nous cherchons tout de même le lac qui est bien plus reculé que l’on ne l’imaginait. On continue donc sur le chemin, cela devient chaotique en scooter, mais pas le choix. Nous arriverons finalement jusqu’à quelques habitations, non loin du lac et du village flottant que l’on voit à l’horizon. Nous demanderons à un des habitants de nous emmener jusqu’au village avec l’une de ses pirogues pour quelques sous. Et là, on profite et on observe la vie de ces gens qui vivent sur l’eau dans des cabanes flottantes. On n’a pas regretté d’être venu jusque là.

 

IMG_2828

 

Le lendemain je reprends la route et je remets mon pouce en activité ! Direction Phnom Penh, la capitale. Un camion et un free-taxi plus tard, m’y voilà.
Je passerais 2 journées dans cette ville sans trop d’intérêt mis à part le musée du génocide qui permet d’en apprendre plus sur l’histoire de ce pays. J’ai également fait le musée des beaux arts khmers que j’ai trouvé sympa, mais un peu petit.

 

Je reprends la route cette fois-ci c’est pour quitter le Cambodge et me rendre au Laos. Je pars une nouvelle fois en auto-stop, j’arriverais jusqu’au dernier village avant la frontière où je passerais la nuit dans la station essence, hébergée et nourrie par le boss. Je serais donc au Laos le lendemain, je poserais mon sac sur l’île de Don Khong, la plus grosse des « 4000 îles » situées à Si Phan Don. Je ferais le tour de l’île en vélo (45 km quand même), mais je serais un peu déçu de ce que j’ai pu y voir… J’ai quand même pu prendre part au match de foot des locaux, un moment bien sympa.

 

IMG_3015

 

Puis je reprendrais la route pour Paksé, je trouverai rapidement un 4×4 qui m’y déposera. Je me suis arrêté dans cette ville sans intérêt pour pouvoir louer un scooter et aller visiter le Bolaven plateau. Malheureusement, les jours de pluie viennent d’arrivée et je n’ai franchement pas le goût de passer ma journée en scooter sous la pluie. Je repars donc le lendemain pour Vientiane, la capitale. Je serais contraint de renoncer au stop après une bonne heure d’attente, un bus me prendra sur le passage et c’est parti pour 10 h de trajet…

 

J’arrive à Vientiane dans la nuit, le jour suivant je commence par me rendre à l’ambassade de Myanmar pour faire faire mon Visa. Je resterai dans cette ville sans grand intérêt, à part le joli monument central et le marché de nuit, le temps de récupérer mon visa.

 

Voilà pour ce long trajet entre le Cambodge et le Laos. Je me dirige maintenant dans la partie nord du Laos.

 

 

 

Publié dans Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>