Milford Sound – côte Est – Mont Cook

Nouvelle année, nouveau départ ! C’est partie pour mes 20 dernier jours en Nouvelles-Zélande. Au programme : Milford sound, la côte Est, Mont Cook et les lacs.

IMG_9797 - copie

 

1 Janvier :

Après une courte nuit et fait les au revoir, je prends donc la route avec les amis de Cherie qui me déposeront sur leur chemin. En ce premier jour de la nouvelle année, je me rends à Milford Sound ! Je commence cette année 2015 avec un sac un peu plus charger puisque je me suis procuré une petite tente et un tapis pour faire du camping. Pour profiter de l’été et du beau temps, mais aussi pour faire des économies.
J’arriverai à destination en milieux d’après-midi. Je sais par avance qu’il n’y a qu’un seul endroit ici pour pouvoir dormir et que c’est un lieu plutôt prisé, d’autant plus qu’ici c’est les vacances d’été pour les Néo-Zélandais. Je tente quand même le coup voir s’il n’aurait pas une petite place pour moi, mais ce sera sans succès. Je resterais donc deux petites heures à contempler ce lieu où l’on se sent tout petit avant de reprendre le stop en direction de Te anau. Je fais donc marche arrière pour m’installer dans un camping DOC au bord du lac de Te anau.
En effet en Nouvelle-Zélande, le camping sauvage est interdit, je suis donc obligé de planter ma tente dans un camping. Ici il y a les campings comme ceux que l’on trouve en France, qui me coût moitié prix d’une auberge de jeunesse, il y a les campings qu’ils appellent DOC. Les campings DOC son de simple terrain vague dans lequel tu as le droit de planter ta tente pour 6 $/personne, en contrepartie il n’y a pas de douche, pas d’électricité, pas d’eau potable, mais seulement des toilettes sèche et pour finir il y a des campings gratuits (très peu, reculé et souvent peu connu).
Je décide donc de rester dans ce camping DOC pour les 3 prochaines nuits.

 

IMG_9851

 

2 Janvier :

Un jour un peu couvert, voir pluvieux, je me rendrais donc en stop dans la ville de Te Anau, et irai au centre d’information pour réserver une croisière et un canoé dans le Milford Sound où je me rends pour la deuxième fois le lendemain. Malheureusement les canoés sont tous déjà réservés. Je reviendrais à mon camping pour me reposer, me baigner dans l’eau froide du lac et ouvrir pour la première fois mon carnet de croquis.

 

IMG_0002

 

3 Janvier :

Direction Milford Sound en auto-stop comme toujours. Je fais cette route pour la deuxième fois et je la trouve toujours aussi impressionnante. Dans la vallée, au pied de montagne raide où l’eau ruisselle de toute part, on longe une rivière puis des lacs, avant de traverser la montagne sous un tunnel puis l’arrivée…
Une fois sur place je me presse pour aller acheter mon billet pour une croisière de 2 heures dans le fjord. Le temps est magnifique, ciel bleu grand soleil et plein de moustiques… Sur le bateau le vent souffle fort, mais cela ne m’empêche pas de monter sur le pont et profiter à font de ce lieu que j’attends de voir depuis si longtemps ! Au beau milieu de ces hautes montagnes raide comme des falaises, on se sent minuscule face à cette immensité de roche. Les cascades tombent de toute part et nous verrons des phoques en train de dorer sur les rochers. Une fois revenu sur terre, je me promènerais le long du littoral pour contempler encore un peu plus cet endroit magique.

 

IMG_0230

 

4 Janvier :

Après trois nuits passées à Te Anau, je prends la route pour la côte Est de l’île ! Directions les Catlins pour voir « Nuggets Point ». Je m’arrêterais quelques kilomètres plus tôt pour planter ma tente et me baigner sur la plage de « Kaka Point ». J’irais donc ensuite à « Nuggets Point » voir le joli phare, les lions de mer et les pingouins aux yeux jaunes !

IMG_0290

5 Janvier :

Aujourd’hui je me rends dans la péninsule de l’Otago situé à quelques kilomètres de la ville de Dunedin. Après 1 h d’attente, un couple d’allemand de la soixantaine m’emmèneront avec eux jusqu’à destination. Je passerais la journée avec eux, ils me feront découvrir la péninsule où nous avons vu des albatros.

 

IMG_0390

 

6 Janvier :

Je resterais dans le même camping pour profiter de cette journée sur la péninsule. C’est parti pour deux randonnées vers de grandes plages avec beaucoup de vagues. J’y trouverais une nouvelle fois des phoques et des lions de mer et j’aurais la chance d’assister à la pêche des cormorans (oiseau). Des centaines de cormorans forment un défilé derrière les vagues. Ils ont défilé ainsi pendant environ 3 minutes non-stop !
Et pour finir la première voiture que j’arrête pour revenir au camping, se rend à Dunedin, je profiterais donc de cette voiture pour aller découvrir cette ville qui a enfin un petit peu d’âme, d’architecture et un semblant d’Histoire.

IMG_0480

7 Janvier :

Je reprends la route en direction de Oamaru en passant par Moeraki où j’irai voir les « Boulders Rocks » sur la plage. Je profiterais de la plage pour pique-niquer au soleil et faire des photos avant de me rendre à Oamaru. Je planterais ma tente avant de me promener dans cette petite ville qui elle aussi à un reste d’architecture et de grandes galeries d’art. Je me suis arrêté ici pour la nuit non pas pour la ville, mais pour pouvoir voir les pingouins bleus. Ceux-ci rentrent de leur pêche seulement la nuit tombée. Sachant que le coucher de soleil est à 21 h 30 ici, j’attendrais 22 h-22 h 30 pour enfin les voir. Il y a une arène dans laquelle on peut voir les pingouins sortir de l’eau par dizaines, mais cela est payant, je resterais à l’extérieur, pour voir les quelques pingouins qui ont leurs petites maisons sur la rive. Une fois sortie de l’eau ils prennent le temps de se nettoyer les plumes avant de lancer la mission « traversée de la chausser ». Évidemment des hommes sont là pour couper la route et éloigner les gens pour ne pas effrayer les pingouins et les laisser retrouver leurs maisons et leurs bébés puisque c’est la période des naissances.

 

IMG_0696

 

8 Janvier :

La veille, je croiserais de nouveau ce couple d’allemand avec qui j’ai passé ma journée deux jours plus tôt. Nous aurons le plaisir partagé de faire une nouvelle fois la route ensemble puisqu’ils me déposeront sur leur chemin. Nous ferons un petit détour pour essayer de voir des Wallabis, mais sans succès nous nous contenterons de deux lamas dont leur tonte fut vraiment drôle à voir !
Une fois déposé à la séparation de nos routes, je trouverais une voiture qui m’emmènera jusqu’au camping DOC dans la vallée du Mont Cook.
Je planterais ma tente au milieu des grandes herbes avec vue sur la montagne et ses glaciers.
Je décide de faire une randonnée de 3 h pour me rendre en haut d’un col pour voir le coucher de soleil sur le Mont Cook et sa vallée. Je prendrais mon pique-nique avec moi et après 1815 marches d’escalier j’arriverais en haut. Je rencontrerai Jasmeen une jeune néo-zélandaise en vacance qui à eu la même idée que moi. On prendra donc le pique-nique accompagné des « Kea » ces gros perroquets des montagnes. La montagne devient orange, rouge puis rose avant de s’éteindre. Sur le chemin du retour, je verrai pour la première fois un Opposum en vie. Jusqu’à présent je les avais seulement vus morts écrasés sur la chaussée…
Avec Jasmeen, nous nous donnerons rendez-vous pour le lendemain matin avec son amie Ellie pour une nouvelle randonnée.

 

IMG_0908

 

9 Janvier :

Je retrouve donc Jasmeen et Ellie pour une randonnée de 3 h, pour se rendre au lac Hooker et voir le Mont Cook d’encore un petit peu plus près.
Une fois revenu, je plierai ma tente pour prendre la route du lac Tekapo.
Je trouverais une voiture qui m’emmènera directement sur place. Après m’être installé, je profiterais du lac pour me rafraichir de cette chaleur presque étouffante. J’assisterai ensuite au coucher de soleil sur les montagnes avant d’aller au village près d’une petite église pour observer les étoiles et essayer de prendre de belles photos. Le lac Tekapo et le lieu privilégiés en Nouvelle-Zélande pour l’observation d’étoile, j’ai tout de suite compris pourquoi en levant les yeux au ciel !

 

 

 

Publié dans Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>