Mission Helpx dans un refuge pour oiseaux

Après avoir commencé à remonter la côte Est de l’Australie, je m’arrête en chemin près de la ville de Childers pour une nouvelle mission Helpx. Cette fois-ci, ce sera dans un refuge pour oiseaux qui fait office de zoo. Une voilière de 2 hectares avec une hauteur de 7 mètres de haut, les oiseaux ont donc un bel espace pour voler et faire leurs petites vies. D’autre son en cage pour différente raison : caractère, nourriture différente, malade, blessé…

IMG_3111
Le zoo abrite aussi une petite dizaine de kangourous, trois émeus et un casoar.
La plupart des oiseaux sont des oiseaux qui ont été recueillis au refuge, car ils étaient malades, ou orphelin (et donc ne peuvent pas se nourrir seuls), ou issus d’un accouplement au sein du zoo.

 

IMG_3008

 

Cette activité est gérée par David et Anne, un couple de 71 et 74 ans. Ils sont propriétaire depuis 5 ans maintenant, mais cherche a revendre, car David à des soucis de santé. Toutes des personnes qui travaillent sur le site sont des volontaires. Il y a des volontaires réguliers (plus ou moins jeune retraité), des volontaires occasionnels et pour finir des volontaires issus du site Helpx comme moi. Lors de mon passage, on était 3 volontaires Helpx, moi, Oscar et Cecilie, un jeune couple danois.

Le travail consistait à nettoyer les cages et les tables où est posée la nourriture, couper les fruits, nourrir les oiseaux, et les autres animaux, changer leurs récipients d’eau, souffler les feuilles mortes sur les chemins du parc et nettoyer l’ensemble des récipients. Tout cela nous demandait entre 7 et 8 h de travail par jours. À la normale, une mission Helpx demande 4 ou 5 h de travail en échange de logis et nourriture. Mais je me suis dit que l’on n’a pas tous les jours l’occasion de pouvoir travailler dans un zoo, proche des animaux et puis comme c’est une ambiance de volontariat, cela ne m’a pas trop dérangé de passer 10 jours ici.

 

IMG_3189

 

J’ai appris que les oiseaux pouvaient être très câlins et amicaux, mais j’ai aussi appris que TOUS les oiseaux mordent. Certain perroquet disent « Hello » d’autre disent leur nom.

J’ai été surpris par le bruit que font les émeus. Cela ressemble de près à un battement de tambour.
J’ai rencontré pour la première fois un Casoar, un oiseau étrange et très dangereux. Cela ressemble à un émeu avec une tête de dindon et des griffes d’ours et une corne de dinosaure sur la tête. Un drôle de mix, qui en un coup de patte vous ouvre le ventre en deux. Donc on reste bien en sécurité derrière le grillage.

 

IMG_2993

 

J’ai été un peu déçu de ne pas avoir plus de discussion avec David et Anne et qu’ils ne s’intéressent pas plus que ça à nos différentes expériences de voyages. Je pense surtout qu’ils sont un peu dépassés par leur activité qui pèse un peu trop à leur âge. J’ai été quand même heureux de pouvoir travail dans un tel environnement et de rencontrer Oscar et Cecilie avec qui j’ai eu beaucoup d’échange et de bons moments.

C’est donc après 10 jours passés dans ce zoo que je reprends la route en direction du nord de la côte Est, où un nouveau cyclone m’attend gentiment…

 

 

 

 

Publié dans Carnet de voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>